Avis de recrutement d’un consultant Individuel chargé de la conception et du suivi la mise en place d’une plateforme numérique.

La République du Niger a reçu un Don de l’Association Internationale pour le Développement (IDA) pour le financement du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance  (PRODEC) et se propose d’utiliser une partie des Fonds pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Recrutement d’un consultant Individuel chargé de la conception et du suivi la mise en place d’une plateforme numérique d’information et d’intermédiation sur le marché de l’emploi.

  1. Contexte et justification

Le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC), financé par la Banque Mondiale a pour objectif d’améliorer l’efficacité de la formation technique et professionnelle formelle, les programmes de développement des compétences et de formation à court terme dans les secteurs prioritaires.

De façon spécifique, le projet vise à:

  • Satisfaire la demande de compétences dans les secteurs de l’économie à fort potentiel de croissance/emploi et à améliorer l’employabilité des jeunes grâce au développement des structures de formation intervenant dans les filières prioritaires et favoriser la transition des jeunes diplômés de l’école au monde du travail ;
  • Développer des mécanismes de formation à la demande pour satisfaire les besoins les plus urgents de l’économie et mettre sur pied des programmes d’apprentissage par alternance et de formations à l’entreprenariat ;
  • Renforcer les capacités des structures de mise en œuvre du projet.

Le PRODEC est structuré en trois (3) composantes, à savoir :

  • amélioration de l’efficacité de la formation formelle;
  • renforcement de programmes courts de développement des compétences et d’apprentissage;
  • renforcement des capacités institutionnelles et suivi et évaluation.
  • La Composante 1 : Elle vise à améliorer la qualité et la pertinence des institutions d’ETFP dans quatre principaux secteurs et à améliorer le passage des apprenants de l’éducation et de la formation formelle au marché du travail. 

Elle est structurée en deux (2) sous-composantes à savoir:

  • Sous composante 1.1: Approche axée sur la demande de la formation professionnelle formelle

Dans ce cadre, le projet va : i) apporter un appui aux organisations de formation formelle à l’effet de leur permettre d’être davantage axées sur les clients et réceptives aux besoins économiques changeants du pays dans quatre secteurs (travaux de génie civil et construction, transformation de la viande, cuir et hôtellerie) ; ii) appuyer la restructuration/extension des institutions existantes clés par secteur de manière à ce qu’elles deviennent des structures « de pointe ».

  • Sous composante 1.2: Amélioration du passage de l’école au monde du travail

Dans ce cadre, le projet appuiera l’orientation professionnelle et les stages pour les diplômés de l’enseignement technique secondaire et supérieur.

  • La composante 2Elle vise à : i) appuyer l’extension des programmes d’apprentissage dans les secteurs prioritaires, ii) promouvoir le développement des compétences à court terme ; iii) appuyer le développement des compétences des jeunes au Niger.

Elle est structurée en trois (3) sous composantes à savoir:

  • Sous composante 2.1: Développement de l’apprentissage. Cette sous-composante vise à étendre les programmes d’apprentissage dans les secteurs prioritaires sur la base des leçons tirées du programme pilote de la formation duale exécuté par le FAFPA avec l’appui de l’Union Européenne.
  • Sous composante 2.2: Mise au point de programmes de formation de courte durée par la demande. L’objectif de cette sous-composante est de promouvoir le développement des compétences à court terme en mettant au point des programmes de formation sur demande.
  • Sous composante 2.3: Promotion de la formation en entrepreneuriat. Elle vise à appuyer le développement des compétences des jeunes au Niger à travers: i) la promotion de la formation en entrepreneuriat; ii) la mise au point et la mise en œuvre d’un programme d’entrepreneuriat et de modules connexes adaptés aux besoins des apprenants de l’enseignement secondaire et supérieur, des jeunes ayant différents niveaux d’instruction, des apprentis, des micro entrepreneurs et des petites activités génératrices de revenu en milieu rural (essentiellement les activités gérées par des femmes).
  • La composante 3:

Elle appuiera l’exécution du projet et financera les équipements, services et les ressources pour couvrir les coûts d’opération et de formation du personnel d’exécution et de gestion du Projet. Elle est mise en œuvre à travers un Comité de Pilotage (CP), une Unité de Coordination du Projet (UCP) et des agences d’exécution à savoir :i) le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) ; ii) l’Agence Nationale de la Promotion de l’Emploi (ANPE) ; iii) la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat du Niger (CCIAN).

L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE) est une des agences d’exécution de ce projet. Elle est chargée de mettre en œuvre la sous composante 1-2 relative à ‘’l’Amélioration du passage de l’école au monde du travail’’. 

Elle est chargée de contribuer à la réalisation de la sous composante 1-2, relative à ‘’l’Amélioration du passage de l’école au monde du travail’’. A ce titre, l’Agence a reçu comme missions :

  • D’appuyer l’orientation professionnelle des jeunes et ;
  • De favoriser ’l’insertion des sortants des enseignements techniques, professionnels et supérieurs par, le biais, de stages professionnels.

Pour consulter les opportunités d’emploi et les autres mécanismes d’insertion tels que l’apprentissage, la formation ou les programmes de développement de l’entrepreneuriat les demandeurs sont obligés de se présenter à l’ANPE pour consulter ces possibilités et s’inscrire.  Ceci ne permet pas une large diffusion au grand public dans un monde évolué avec les moyens modernes de communication. Afin de pallier cette insuffisance, il est nécessaire de créer une plateforme où les entreprises et les demandeurs d’emploi pourront s’informer, s’inscrire, déposer des offres d’emploi ou de stage et conclure des placements sans  avoir  à se déplacer dans les locaux de l’ANPE. Ils pourront le faire à distance.

Les présents TDR ont été élaborés pour recruter un consultant chargé de la conception et la mise en place d’une plateforme numérique d’intermédiation pour les jeunes et les  entreprises.

  • Objectif de la prestation 
    • Objectif général 

L’objectif de cette mission est la conception et le suivi de la mise en place d’une plateforme d’intermédiation pour l’emploi, la formation et l’insertion des jeunes. Elle devra englober un volet d’information sur les opportunités de formation professionnelle, d’apprentissage, d’entrepreneuriat et un deuxième volet d’intermédiation entre les entreprises offrant des emplois ou des stages et les jeunes à la recherche d’un emploi ou d’une insertion destiné à permettre l’inscription des jeunes, le dépôt d’offres à distance et le rapprochement entre offres et demandes.

Elle sera la plateforme de collaboration quotidienne entre les différentes parties prenantes, les jeunes demandeurs d’emploi et les entreprises et l’ANPE et une source centralisée d’information sur l’emploi et l’insertion.

  • Objectifs spécifiques

De façon spécifique, il s’agit de :

  • Aider les jeunes à construire leur itinéraire professionnel en leur proposant un One Shop Stop d’information et d’orientation sur les opportunités de Formation technique et professionnelle, d’Apprentissage des métiers, d’insertion professionnelle y compris par la voie de l’entrepreneuriat en complément aux prestation des unités d’information et d’orientation de l’ANPE
  • Engager les jeunes via les canaux digitaux et les réseaux sociaux, afin de murir les échanges sur les parcours réussis des jeunes dans l’emploi indépendant générateur de revenus et dans l’Entrepreneuriat ;
  • Contribuer au renforcement des compétences et à l’amélioration de l’employabilité des jeunes en complément aux activités de conseil et d’orientation ;
  • Faciliter l’accès équitable aux opportunités de développement de compétences et d’insertion professionnelle à travers des prestations à distance ;
  • Dynamiser l’intermédiation sur le marché de l’emploi en facilitant la collecte et le traitement des opportunités de stages d’insertion et d’emploi et en permettant une circulation efficace de l’information entre employeurs, demandeurs d’emploi, structures d’appui ou acteurs publics, privés et associatifs ;
  • Rehausser le parcours professionnel des formateurs, des chargés d’insertion professionnelle et des conseillers en emploi, par la mise à leur disposition des outils performants pour les aider dans l’accomplissement de leur travail d’orientation et de prise en charge des jeunes ;
  • Améliorer les systèmes d’information et de suivi sur le marché de l’emploi et l’insertion ;
  • Promouvoir l’utilisation des données pour le suivi, le pilotage et l’aide à la décision par la mise en place d’une Base de données centrale consolidée sur la formation et l’insertion professionnelle des jeunes.
  • Mission du Consultant

Le consultant assurera les tâches suivantes :

  1. Analyse des besoins :
  2. Faire un état des lieux des composantes et du fonctionnement actuel de l’intermédiation sur le marché de l’emploi et de l’insertion et le degrés de satisfaction des besoins des utilisateurs internes et externes ;
  3. Analyser les mécanismes et les processus d’information, d’orientation des jeunes et de rapprochement de l’offre et de la demande ;
  4. Faire un état des lieux des systèmes d’information et des dispositifs de communication et de liaison des acteurs de l’emploi et de la formation (applications, site web, statistiques, données …) ;
  5. Identifier les principaux défis de la plateforme et les besoins prioritaires de digitalisation des parcours des utilisateurs.
    1. Conception de la plateforme numérique d’intermédiation pour les jeunes et les entreprises

Sur la base des besoins concrets identifiés lors de la phase d’analyse, l’étape de la conception consiste à développer :

  • Les objectifs assignés à la plateforme,
  • Les composantes de la plateforme,
  • Les spécifications de la plateforme :
    • Spécifications des services offerts aux différents groupes d’utilisateurs afin d’assurer notamment l’information et l’orientation des jeunes à la recherche de formation ou d’emploi et des mécanismes d’inscription des jeunes, le dépôt des offres d’emploi ou de formation et un système de rapprochement entre la demande et l’offre à distance ; 
    • Spécifications non-fonctionnelles y compris les aspects ergonomiques et sécurité ;
    • Modèle de la base de données et les modalités d’intégration et d’échange de données.
  • Description des processus digitalisés de la chaine de valeur : Demandeurs, Information et orientation, Offres d’insertion, Intermédiation, Adaptation Professionnelle, Suivi de l’Insertion, Travail indépendant et Entrepreneuriat ;
  • Description de la plateforme technologique pour l’hébergement de la plateforme.
    • Arrangements et modalités de mise en œuvre :
  • Design de la structure de gestion de la plateforme et proposition de scénarios pour son implantation ;
  • La description des rôles des différents acteurs dans la création et la gestion de la plateforme, et les arrangements institutionnels ;
  • Plan d’implémentation comprenant :
    • Les mesures et les activités pour la mise en œuvre de manière efficace et durable la plateforme y compris le développement de compétences,
    • Un planning de développement et de mise en œuvre,
    • Une estimation des coûts.
  • Élaboration des TDR pour le recrutement d’un consultant pour le développement de la plateforme :
  • Élaborer les Termes de références pour le développement de la plateforme numérique d’intermédiation pour les jeunes et les entreprises, sa mise en œuvre et la formation des acteurs et utilisateurs concernés.
  • Suivi du développement et de la mise en place de la plateforme numérique :

Le consultant s’engagera dans la réussite du projet en fournissant l’assistance à l’équipe du projet durant toutes les phases de développement et de la mise en œuvre de la plateforme notamment pour :

  • La mise en place de structures chargées de la maitrise d’œuvre,
  • La sélection d’un consultant chargé du développement de la plateforme numérique,
  • Le lancement du développement de la plateforme,
  • Le Suivi régulier du développement de la plateforme,
  • L’Assistance pour la réception de la plateforme.
  • Résultats attendus

Les résultats attendus à travers cette mission sont :

  1. Rapport Analyse des besoins :
    1. Etat des lieux
    1. Analyser des processus d’information, d’orientation des jeunes et de rapprochement de l’offre et de la demande
    1. Défis de la plateforme et besoins prioritaires de digitalisation des parcours des utilisateurs.
  • Rapport de Conception de la plateforme numérique d’intermédiation pour les jeunes et les entreprises
    • Les objectifs assignés à la plateforme,
    • Les composantes de la plateforme,
    • Les spécifications de la plateforme,
    • Description des processus digitalisés,
    • Description de la plateforme technologique pour l’hébergement de la plateforme.
  • Rapports sur les Arrangements et modalités de mise en œuvre :
    • Design de la structure de gestion de la plateforme,
    • Rrôles des différents acteurs dans la création et la gestion de la plateforme, et les arrangements institutionnels,
    • Plan d’implémentation.
  • TDR pour le recrutement d’un consultant pour le développement de la plateforme

5.   Méthodologie et planning du consultant

L’expert est responsable de sa méthodologie et sera placé sous la supervision d’un comité technique dirigé par l’ANPE et composé des structures concernées par la formation et l’insertion des jeunes. Ce comité sera chargé de la validation de la méthodologie et des différentes phases d’exécution du projet.

Le budget relatif à la formation des utilisateurs à la charge de l’ANPE à travers les fonds du PRODEC. 

Un comité de suivi des activités du consultant sera mis en place et composé de cadres de l’ANPE (secrétaire général, responsable suivi évaluation, informaticien, chef service statistique), de la DGIOP/MEP/T, de DGEF/MEP/T, du FAFPA et du SSE du PRODEC. Ce comité aura en charge la validation des différents livrables (dossier de spécification, plan de conception, code source ou exécutable, plan de test, guide utilisateur) et résultats produits par le consultant.

Ce dernier est tenu de produire un rapport intermédiaire après 30 jours de travail qui sera validé par le comité de suivi et un rapport définitif à la fin de la consultation 15 jours après la validation du rapport intermédiaire en atelier. Les commentaires sur le rapport intermédiaire seront adressés au consultant au plus tard 15 jours après la réception du rapport intermédiaire.

  • Profil du consultant
  • Avoir un niveau de Master ou Ingénieur en Informatique, TIC ou assimilé, (minimum Bac 5 ans) ;
  • Disposer d’une expérience d’au moins dix  (10) ans dans le développement des TICs, de transformation digitale et de développement de compétences ;
  • Avoir réalisé avec succès au moins deux missions similaires de conception de plateformes numériques dans le domaine de développement de compétences et d’emploi ; 
  • Connaissances approfondies des démarches, des technologies et outils numériques : démarches de transformation digitales, systèmes de gestion de données, développement des applications web et mobiles, API et échange des données JSON, plateformes, réseaux et sécurité ;
  • Grande capacité de leadership et de conduite de changement ;
  • Bonne maitrise du Français écrit et parlé.

7. Durée et lieu d’exécution de la mission

La présente mission sera assurée par un consultant spécialisé dans la conception et la mise en place d’une plateforme pour une durée de soixante (60) jours calendaires, hors délais d’approbation des livrables (a), (b), (c) et (d), à compter de la signature du contrat.  

En cas de satisfaction pour la phase de conception, le consultant appuyer éventuellement la phase de développement.

Le lieu de la consultation est Niamey-Niger avec éventuellement des déplacements en régions. Toutefois, un travail à distance pour les consultants non-résidents au Niger sera envisagé  compte tenu contexte actuel de la pandémie du COVID-19.

8.  Le Coordonnateur du PRODEC les consultants (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services, conformément au point 6.

Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (Fournitures, Travaux, Services Autres que des Services de Consultants et Services de Consultants – Juillet 2016 Révisions Novembre 2017 et Août 2018), relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

9.  Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de Sélection de Consultant Individuel (CI), telle que décrite dans le Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (Fournitures, Travaux, Services Autres que des Services de Consultants et Services de Consultants – Juillet 2016 Révisions Novembre 2017 et Août 2018).

10. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l’adresse :

Direction Générale de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE) ; BP: 13 222-Niamey, Rue Henrich Lubkë; Tél. : 00 227 20 73 33 84; Email: anpe@intnet.ne aux heures suivantes : de 9 h GMT+1 à 16 h GMT+1 du lundi à jeudi et le vendredi de 9h GMT+1 à 12 GMT+1.

11. Les manifestations d’intérêt écrites doivent être déposées à l’adresse :

Unité de Coordination du Projet du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC) ; Tél: 20.35.26.21 / 22 – BP: 11.009 – Niamey – Niger. Au plus tard le jeudi 26 novembre  2020 à 17h30 (GMT+1) ou par Courriel: prodecniger@yahoo.com / prodecniger@gmail.com

  Le Coordonnateur

Dr Aoula YAHAYA